Makamba : des refoulés de la Tanzanie chaque semaine

Pour le seul mois d’avril, la commune de Mabanda a accueilli 277 burundais dont un enfant de 14 ans, natif de la commune Mayuyu de la province de Bujumbura. Après la mort de sa mère, il a abandonné l’école alors qu’il était en quatrième année primaire.

Son père l’emmena avec lui sans lui dire la destination et Irakoze Yves s’est retrouvé dans le camp de Nyamutenderi en Tanzanie. Il a eu une marâtre, une nouvelle épouse de son père qui lui compliqua la vie. Après une année et trois mois, Yves Irakoze a décidé de retourner au Burundi.

Il raconte qu’il a marché à pieds pendant une semaine avant de se retrouver au chef lieu de la commune Mabanda où nous l’avons trouvé fatigué, la faim au ventre mais il se réjouit de s’être échappé du camp. Il avait, dit-il, la même tenue qu’il portait quand il a fui le camp. Yves Irakoze attendait un bienfaiteur qui paierait son ticket pour retourner chez lui à Mayuyu.

Dans la même situation, Manirakiza Viator, 27 ans, il est né à Muhanga, une des communes de la province Kayanza. Après une année dans une prison en Tanzanie, il vient de bénéficier d’une grâce du président Tanzanien Magufuri. Il a été par la suite conduit à la frontière burundo-tanzanienne dans le cadre du refoulement des irréguliers.

L’administration et le HCR reconnaissent que beaucoup de Burundais partent vers la Tanzanie, à la recherche de la vie. Certains vont travailler dans l’usine du sel d’Uviza, d’autres dans des plantations de cannes à sucre, d’autres encore dans des champs des particuliers. Des réfugiés burundais qui parviennent à échapper à la vigilance des gardiens des camps viennent allonger la liste des sans papiers qui sont refoulés régulièrement. La Croix Rouge aide dans l’accueil de ces personnes mais avoue ne pas avoir des moyens suffisant pour ce travail.


Publié le 8 / 05 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire