Makamba : recouvrement forcé des frais de construction d’un immeuble provincial

Dans le cadre de procéder au recouvrement des frais de construction de cet immeuble, l’administration provinciale a érigé des barrières dans toutes les communes.
Ces barrières sont surveillées par la jeunesse du parti au pouvoir qui contrôle que tout passant à pieds, à vélo, à moto et en voiture possède un bordereau de payement.

Ceux qui n’en possèdent pas sont débarqués des voitures de transport ou motos y compris les étrangers.
C’est le cas de la barrière de Musenyi, zone Gitara de la commune Mabanda ou les Tanzaniens venant au Burundi se lamentent qu’ils sont malmenés par les jeunes Imbonerakure actifs à cet endroit.

" Nous, nous ne sommes pas burundais, on vient juste pour vendre ou acheter certains produits sur le marché burundais. Pourquoi nous demander de l’argent pour la construction des infrastructures au Burundi alors que les burundais qui viennent chez nous pour leurs business ne s’acquittent que des taxes douanières seulement?", nous a dit, choqué un commerçant tanzanien rencontré au marché de Mabanda ce mercredi.

Les habitants de Makamba disent aussi que ce recouvrement forcé les mais mal à l’aise car ils sont confrontés à une pauvreté sans nom.


Publié le 6 / 10 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire