Me Bernard Maingain plaide pour le soutien de quatre avocats Burundais que le gouvernement veut radier

Dans un communiqué de presse que maitre Bernard Mainguain a rendu public ce vendredi 4 novembre 2016, cet avocat conseil interpelle, les Barreaux d’Afrique et des pays démocratique à marquer un soutien aux quatre avocats Burundais menacé par Bujumbura.
Me Maingain dénoncé la demande de radiation de ses collègues me Bashirahize Dieudonné, Vital Nshimirimana, NIyongere Armel et Nigarura Lambert par le procureur général de la République à la cour d’appel de Bujumbura. Bernard Maingain indique que cette démarche du pouvoir de Bujumbura s’inscrit dans une campagne d’assurer l’impunité aux auteurs des crimes et d’empêcher la délivrance des mandats d’arrêts par la cour pénale internationale.
Selon cet avocat belge, cette demande de Bujumbura a été introduite quelques heures après les réunions du comite contre la torture à Genève les 27 et 28 juillet de cette année, le rapport des experts indépendants et l’adoption d’une résolution sur le Burundi par le conseil des nations unies.
Bujumbura avait multiplié des mesures visant à entretenir l’impunité et à protéger les auteurs des violations des droits de l’homme.
Bernard Maingain affirme que les présumés auteurs des crimes agissent dans l’ombre pour obtenir la radiation des quatre avocats en vue de les empêcher de se présenter devant la CPI au nom des parties civils.
Les quatre avocats conseils ont déjà déposés au bureau du procureur général de la cour pénale internationale 110 plaintes de familles burundaises qui ont été victimes des crimes humanitaires commis au Burundi depuis la crise de 2015. Cette cour a déjà annoncé qu’elle a ouvert l’examen préliminaire contre le Burundi


Publié le 4 / 11 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire