Mugamba : La police interroge des personnes accusées de collaborer avec les groupes armés

Ces quatorze personnes arrêtées le week- end sont détenue pour le moment dans la brigade de Mugamba. Parmi ces personnes, un vieillard, qui lui, pourrait être libéré. Tous ces détenus sont accusés de collaborer avec les groupes qui perturbent la sécurité et pour certains d’avoir soutenu et participé dans les manifestations contre le troisième mandat.
Selon les proches des arrêtés, les détenus de la brigade Mugamba présentent des traces de torture. La police indique qu’elle n’exclut pas des sanctions pour des policiers qui se rendront coupables des cas de torture.


Publié le 28 / 06 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire