Mugamba : Le président Nkurunziza donne un ultimatum aux habitants

Un délai de deux semaines est accordé aux ’’malfaiteurs’’ par le président Nkurunziza pour déposer les armes et se rendre aux autorités administratives.

"Au cours de cette période, tous ceux qui remettront les armes seront accueillis à bras ouverts. Au-delà de cette période, ils seront traqués "a martelé le président dans son discours prononcé ce mercredi 1Juin2016 lors de son déplacement dans la commune de Mugamba en province de Bururi, au sud du pays.

Depuis plusieurs semaines, la commune de Mugamba est le théâtre d’assassinats opérés par des hommes armés.

Le président promet la mise en œuvre de projets de développement à la population de Mugamba s’il réponde à son appel :"Faites comme les gens de Bujumbura, revenez à la raison et on va vous intégrer dans des centres de métiers comme cela a été le cas pour vos frères qui perturbaient la sécurité dans la capitale ces derniers jours. Ici, ce ne sont pas des étrangers qui viennent tuer des gens. Vous vous connaissez"

Lors de cette visite, le chef de l’État était accompagné par des élus de la province Bururi et des provinces Mwaro et Bujumbura Rural qui lui sont limitrophes.


Publié le 2 / 06 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire