Muyinga : Une vingtaine de personnes morte suite à la famine

Plus de 20 personnes sont déjà décédées depuis le début du mois de mars de cette année dans le site de Ruganigwa de la commune et province de Muyinga. Le manque de vivres est la cause majeure de ces décès. L’administrateur de cette commune explique que les familles qui vivent dans ce site dont la plupart sont des Batwa croupissent dans une misère extrême. « Trouver à manger pour cette population qui n’a ni terre ni habitation décente est un véritable calvaire », affirme-t-il.
Philippe Nkeramihigo ajoute que dans la première semaine du mois de mars, la commune dénombrait déjà 12 victimes, aujourd’hui les victimes s’élèvent à 21 personnes.
Pour limiter les dégâts, le gouverneur de province Muyinga Aline Manirabarusha, dit qu’elle a approché le programme alimentaire mondial PAM pour une action d’urgence et a appelé les administrateurs communaux à mobiliser la population pour une solidarité agissante en vue de secourir leur concitoyen en danger. Depuis la semaine dernière, le PAM a commencé la distribution des vivres dans ledit site mais l’opération ne durera que trois mois, précise-t-on.
La commune Muyinga a emboité le pas au PAM en collectant dans la communauté des vivres secs surtout du mais, un peu de haricot et des avocats.
L’administrateur communal, J.Claude Barutwanayo de Gasorwe lance également un crie d’alarme, la famine peut surgir d’un moment à l’autre. «des signaux sont au rouge, sur dix personnes qui viennent me voir, huit sont des gens qui demandent de la nourriture »,a-t-il ainsi arleté.
Le directeur provincial de l’agriculture et de l’élevage, Clément Ndikumasabo, justifie cette insuffisance alimentaire par des aléas climatiques au cours de la saison agricole A-2015. « L’on a enregistré de fortes pluies parfois grêleuses, ce qui a occasionné la chute de la production du haricot de 20% », a-t-il justifié.


Publié le 23 / 03 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire