Ngagara : arrestation d’un ex-employé de l’ONG Action Chrétienne pour l’Abolition de la Torture « ACAT-BURUNDI »

Des sources proches de la famille de Germain Rukuki nous ont révélé que son domicile situé au quartier 6 zone Ngagara commune Ntahangwa au nord de la capitale était ceinturé par une armada de policiers, militaires et agents du service national de renseignement depuis 4 heures du matin de ce jeudi 13 juillet 2017.

D’autres sources parmi ses voisins affirment avoir vu quatre véhicules pick up de la police qui étaient garés dans les environs de son domicile depuis 18 heures de la nuit de ce mercredi 12 juillet 2017 sans se rendre compte de ce qui allait suivre. Sa maison a été perquisitionnée tôt le matin de ce jeudi 13 juillet 2017, son téléphone portable et son ordinateur saisis.

Germain Rukuki serait poursuivit pour avoir tout simplement travaillé pour le compte de l’ONG ACAT-Burundi. Après son arrestation, les policiers lui aurait conduit à son bureau pour saisir le matériel informatique qui s’y trouverait. Aucun mandat n’a été exhibé lors de son arrestation ni pendant la fouille perquisition à son domicile.
Son lieu de détention n’a pas été précisé. Ses proches craignent pour sa sécurité.

Germain Rukuki était resté au pays même après la radiation de cette organisation le 19 octobre 2016. Le président de l’ACAT-Burundi Maître Armel Niyongere se trouve quant à lui en exil. Il est poursuivi par la justice burundaise. Le pouvoir de Bujumbura l’accuse d’avoir trempé dans le putsch manqué du 13 mai 2015.


Publié le 13 / 07 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire