Ngozi : une quarantaine de jeunes sans emploie détenus au cachot de la police

Plus de 40 jeunes refoulés de la capitale par les services de la mairie de Bujumbura en collaboration avec la police sont incarcérés au cachot de la police de la province Ngozi depuis ce mardi 30 aout 2016.Ces jeunes gens n’ont pas d’emploi.
Ils étaient venus dans la capitale pour chercher du travail fuyant la pauvreté de leur famille. Tous sont originaires des provinces du nord du pays. La police indique qu’elle va collaborer avec l’administration de ces provinces pour les retourner dans leurs familles d’origine.
Au début du mois d’Aout, la mairie de Bujumbura avait pris une mesure de refouler de la capitale tous les gens désœuvrés. Le motif invoqué était le renforcement de la sécurité dans la ville de Bujumbura. Dans ce même cachot de la police judiciaire de Ngozi ,10 autres enfants de la rue y sont détenus également depuis quelques semaines.


Publié le 31 / 08 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire