Nouveau palais présidentiel: toujours 23 familles réclament une indemnité

Une vingtaine de familles ont été délogées de leurs parcelles à Gasenyi de la commune Mutimbuzi en province de Bujumbura où est entrain d’être construit le nouveau palais présidentiel.

Certaines familles se sont retrouvées sans abris. Elles vivent dans des huttes couvertes de paille. Les unes disent qu’elles ne savent pas à quel saint se vouer et demandent d’être indemnisées. « J’avais contracté un crédit à la banque et mes avaliseurs me demandent où j’en suis avec le remboursement de ce crédit », raconte un chef de famille. « Je demande aux banques de suspendre le calcul des intérêts sur le crédit parce que je suis pour le moment dans l’impossibilité de rembourser », ajoute-il.

Le bureau de l’ombudsman burundais a rendu visite mercredi 19 juillet 2017 ces familles. Ces dernières ont sollicité l’intervention de l’ombudsman et du président de la République pour régulariser leur situation.
L’ancien élu du peuple Jérémie Nkekenwa, chef de cette délégation du bureau de l’ombudsman, estime que les doléances de ces familles seront adressées à ses supérieurs. Jérémie Nkekenwa a fait savoir que le dossier en rapport avec leurs indemnisations se trouve en justice.

En début du mois d’avril de l’année 2017, plusieurs maisons des familles qui se vivaient proche du périmètre où se construit le nouveau palais présidentiel ont été démolies. Leurs propriétaires ont été sommées d’évacuer les lieux.


Publié le 19 / 07 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire