Nyakabiga : marche de soutien à la famille de Misago brulé vif lors des manifestations contre le 3ème mandat de Nkurunziza.

Des sources parmi les habitants du quartier Jabe affirment que des jeunes Imbonerakure du parti CNDD-FDD se sont rassemblés devant l’agence de la banque Interbanck Burundi de Jabe avant de se diriger vers le lieu de supplice de leur collègue Leonidas Misago. Ce Jeune a été brulé vif le 8 novembre 2015 par des personnes non encore identifiées lors des manifestations anti troisième mandat du président Nkurunziza.
La Manifestation a été organisée ce mardi 8 novembre 2016 au quartier Nyakabiga commune Mukaza en mairie de Bujumbura. Une marche initiée par la ligue des droits de la personne humaine Izere Ntiwihebure, une des organisations de la société civile proche du pouvoir Nkurunziza.
Des habitants du quartier Nyakabiga ont été contraints de se terrer dans leurs maisons pour leur sécurité. La dixième avenue du quartier Nyakabiga où se déroulait la marche était restée fermée. La police y était déployée pour sécuriser les manifestants. La première victime de la contestation contre la candidature du président Pierre Nkurunziza fut le jeune Népomuscène Komezamahoro.
Un enfant de 15 ans du quartier Mutakura, l’un des quartiers contestataires où se déroulaient les manifestations est tombés sous les balles de la police le 26 avril 2015 juste au premier jour de la contestation.
La répression qui s’en est suivie a provoqué l’exil de plus de 300 mille personnes qui se sont réfugiées dans les pays frontaliers du Burundi et plus de 500 personnes ont été tuées selon des rapports des Nations Unies. Des organisations de la société civile burundaise donnent un bilan de plus 1000 personnes tuées depuis le début de la crise en 2015.


Publié le 9 / 11 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire