Ouverture de l’année judiciaire : le chef de l’Etat donne une note de 89% aux magistrats

Le ministère de la justice et garde des sceaux à procédé à l’ouverture de l’année judiciaire 2016-2017 ce mardi 04 octobre 2016 .Le magistrat suprême de la justice burundaise, Pierre Nkurunziza félicite la justice et lui accorde une note de 89% au cours de l’année judiciaire 2015-2016.Cette note a été donnée pour le travail accompli par les magistrats Burundais.
Cependant, des rapports des organisations internationales de défense des droits humains comme Human right Watch, et d’autres rapports de l’ONU dénoncent « une justice qui a les mains liées par le pouvoir » .D’après un rapport récent des experts indépendants de l’ONU, certains éléments des forces de défense et de sécurité commettent des exactions à grande échelle et jouissent de l’impunité .Ces rapports appellent les juridictions internationales de lancer des poursuites contre certains burundais coupables de certaines exactions pour couper-court à l’impunité afin d’éviter que le Burundi replonge dans le chaos.
Le mois d’août est consacré aux vacances judiciaires chaque année au Burundi. Une occasion d’assurer le bon déroulement des activités annuelles pour clôturer tous les procès civils et pénaux mis en délibérés au cours de l’année qui touche à sa fin selon la ministre de la justice et garde des sceaux Aimée Laurentine Kanyana.
Au cours de cette période tous les juges de chaque juridiction doivent se rendre sur terrain soit pour exécuter des jugements soit pour faire des constats a-t-elle ajouté. Elle a rappelé que rien n’empêche aux justiciables de continuer à saisir la justice pendant cette période car le service public continue, seules les audiences publiques sont suspendues.


Publié le 5 / 10 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire