Pascal Barandagiye à Nakivale, la mission ne lui pas été facile

Le ministre burundais de l’intérieur de la formation patriotique en visite en Ouganda depuis lundi le 13 février 2017 n’a eu pas la tâche facile lors de sa rencontre avec les réfugiés burundais de Nakivale, ce mercredi 16 février.

Alors qu’il prenait la parole devant r. un parterre de réfugiés, ces derniers ont commencé à scander des slogans et chansons anti troisième mandat, selon Arsène Arakaza représentant des réfugiés burundais en Ouganda.
Seules les délégations du HCR et du gouvernement Ougandais ont pu s’adresser à la foule de réfugiés.

Arsène Arakaza indique que les conditions politico-sécuritaires ne sont pas encore réunies pour favoriser un rapatriement volontaire. Il évoque les cas des négociations d’Arusha qui ne se sont encore terminées, les associations de défense des droits humains qui ont été fermées, les assassinats signalés dans des rapports des organisations internationales de défense des droits humains, etc.

Le représentant des réfugiés burundais en Ouganda s’étonne que le gouvernement veule que les réfugiés burundais rentrent avant de convaincre d’abord les hommes politiques qui sont en exil de le faire aussi.

Suivez Arsène Arakaza

MP3 - 541.5 kb
Clique pour écouter...

Publié le 16 / 02 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire