Permis de conduire biométrique : les conducteurs demandent la prolongation du délai pour s’en procurer

A deux semaines de l’expiration du délai réglementaire pour obtenir le permis de conduire biométrique, les chauffeurs de bus de transport demandent que ce délai soit prolongé.
Les conducteurs expliquent qu’ils ont du mal à trouver les 100.000 francs burundais exigés pour l’achat de ce permis. « Je gagne très peu d’argent pour subvenir aux besoins vitaux de ma famille, je ne peux pas avoir 100.000F d’un coup, c’est beaucoup. Je n’arrive même pas à encaisser 20.000F par mois », se plaint un des chauffeurs rencontré au parking de bus au centre ville de Bujumbura.
« Il faut que le gouvernement tienne compte de la pauvreté que connaissent les chauffeurs de bus de transport en commun pour prolonger le délai de se procurer du permis de conduire biométrique », demande un autre chauffeur d’un bus.
Arrivé au bureau de la Police Spéciale de Roulage, des longues files d’attente s’y observent. Les chauffeurs qui ont la chance d’avoir ce montant, disent qu’ils y passent plus de deux journées pour se faire photographier et s’acquitter de ce montant.
De la corruption s’observe également chez certains policiers au bureau de la PSR. « Tu me fais une somme de 40 000 francs burundais de fanta et 100 000 francs burundais du permis, puis je t’amène au bureau des VIPs pour la photo. Tu n’auras plus besoin de rester ici car le rester je vais m’en charger », murmure un policier.
La Police Spéciale de Roulage avait donné comme date limite le 03 mai 2017 pour que tous conducteurs des véhicules puissent avoir le nouveau permis de conduire.


Publié le 18 / 04 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire