Pour la nième fois, le CNDD-FDD s’en prend à Pierre Buyoya et à la Belgique

Une semaine après le lancement des activités de la commission vérité réconciliation, le CNDD FDD accuse certains politiciens de vouloir déstabiliser les travaux de cette commission.

Parmi les personnalités citées, il s’agit de Pierre Buyoya ancien président de la république, d’autres acteurs politiques burundais sans oublier les étrangers dont le belge Louis Michel et les Rwandais qui s’étaient réfugies au Burundi dans les années 59.Dans une déclaration faite à la Radio Nationale du Burundi, Gelase Ndabirabe porte parole du Cndd Fdd explique que tous ces étrangers Rwandais et Belges devraient comparaître devant la commission pour expliquer les crimes commis les années 1972.

Dans ce communiqué, le Cndd Fdd pointe du doigt à la Belgique « La Belgique est le premier responsable de la première grande crise qui a fait disparaitre le vaillant prince Louis Rwagasore » ; Selon le Cndd Fdd, la Belgique devra répondre devant la commission vérité et réconciliation.

Ce parti révèle également plusieurs fossés communes dont les auteurs sont des anciens militaires qui ne veulent pas eux aussi entendre les travaux de la CVR.


Publié le 11 / 03 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire