RUTANA : des imbonerakure font le beau et le mauvais temps

La population de la province Rutana dénonce des actes de torture menés par les jeunes du parti au pouvoir. Ils sont accusés de mener des patrouilles nocturnes pendant lesquelles des gens sont arrêtés et malmenés.
Les cas les plus récents cités par les habitants de Rutana sont ceux de deux personnes tabassées la nuit de vendredi et le matin de samedi dernier.
« La nuit de vendredi, un enseignant du nom de KIBIRI du chef lieu de RUTANA a été tabassé par un groupe d’imbonerakure en patrouille. Ce dernier a été grièvement blessé. Le matin de samedi, lors des entraînements paramilitaires des jeunes du parti au pouvoir, l Étudiant MUGISHA ÉVRARD de l’Université des Grands Lacs campus RUTANA a été tabassé ». Nous a dit notre source à Rutana.
Ces imbonerakure l’accusaient de prendre des photos alors qu’il écrivait un message sur son portable. Ce dernier a été sauvé par un dépité élu à Rutana en compagnie des policiers de sa garde.
La police de RUTANA contactée sur ce cas dit qu’elle n’est pas au courant mais reconnaît que cette jeunesse fait beaucoup d’exercices sportifs ces derniers jours.


Publié le 14 / 02 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire