Regideso : le délestage s’accentue à Bujumbura malgré les fortes pluies

Depuis le mois de mars, des pluies diluviennes s’abattent régulièrement sur la plaine de l’Imbo en général, et sur la Capitale Bujumbura en particulier jusqu’à causer des dégâts matériels et humains. D’aucun pensait qu’avec cette amélioration de la pluviométrie, la production de l’électricité allait augmenter.

Paradoxe ! Les abonnés se lamentent et disent que le délestage s ’amplifie malgré les promesses de la Regideso. Certains quartiers de Bujumbura aujourd’hui peuvent passer trois jours sans électricité, selon les habitants.

Des sources à la Regideso disent que depuis le mois de février, le barrage de retenue de la centrale hydroélectrique de Rwegura (le plus grand du pays) n’a connu qu’une élévation de quatre mètres seulement. Ces mêmes sources ajoutent que la Regideso essaie de gérer rationnellement cette quantité d’eau et ainsi atteindre au moins six mètres de niveau pour pouvoir traverser la période d’été.

Selon nos sources, la Regideso est en train de finaliser des contrats d’achat des groupes électrogènes qui vont produire 20 MW et ainsi augmenter la production de la centrale thermique de Ruvumera de 10 MW à 30 MW.


Publié le 10 / 04 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire