Religion : début du mois de Ramadhan demain, les musulmans déplorent les conditions de vie défavorables

Les musulmans du Burundi se joignent ce samedi 27 mai 2017 à ceux du monde entier pour observer le jeûne. Durant le mois sacré de Ramadhan, les musulmans renforcent leurs prières et multiplient les œuvres de charité. Le but est d’implorer le pardon de Dieu.

Ces musulmans regrettent que ce mois arrive au moment où s’observe une vie chère dans le pays. Ils indiquent que le sucre est devenu rare alors que c’est la denrée la plus utilisée pendant ce mois. Ça fait des mois que le sucre est introuvable, dans des boutiques un kilo s’achètent entre 2600 et 3600 francs et ce n’est pas facile d’obtenir.

En plus du sucre, les tubercules ont grimpes également de prix alors qu’ils sont souvent consommés comme aliments de base pendant ce mois. Le prix des bananes vertes, du manioc, des pommes de terre a passé du simple au double. Ils craignent que les prix continuent à monter à cause de cette pénurie du carburant de type gasoil le plus utilisé par les véhicules qui transportent ces aliments d’une province à l’autre.
Ces fidèles demandent aux commerçants de ne pas spéculer et au gouvernement d’adopter une politique visant à accroître la production.


Publié le 26 / 05 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire