Rendez-vous à Genève de Monitoring des violations des droits de l’homme au Burundi

Le palais des Nations Unies de Genève en Suisse abrite ce lundi 26 septembre 2016 la 33ème session du conseil des droits de l’homme pour faire le monitoring des violations des droits de l’homme au Burundi.

L’événement est organisé pour prévenir l’escalade des violences au Burundi mais aussi pour responsabiliser les différents acteurs burundais pour les actes de violation des droits humains au Burundi.

Trois grandes figures dont deux Burundais et un expert indépendant sur les droits de l’homme seront orateurs du jour. Il s’agit de frère Emmanuel Ntakarutimana ancien président de la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme au Burundi et président du Centre Ubuntu de Bujumbura. Une autre personne qui sera invitée à la tribune du palais des Nations Unies est madame Margueritte Barankitse, présidente de la maison Shalom. La troisième personne sera l’expert indépendant des Nations Unies Pablo de Grief, Co- auteur du dernier rapport sur les cas de violations des droits de l’homme.

Du coté du gouvernement du Burundi, une forte délégation est à Genève. A la tête, le ministre des droits de l’homme et du genre Martin Nivyabandi accompagné de Willy Nyamitwe Conseil principal à la présidence, procureur Général de la République Nyandwi Sylvestre ,Tabu Renovat ambassadeur du Burundi en Suisse ,Doriane Munezero conseillère à la présidence ,Adolphe Manirakiza substitut général de la cour suprême et Elisa Nkerabirori assistante du ministre des droits de l’homme.

Cette session est organisée juste après quelques jours de la publication du rapport sur les violations des droits de l’homme au Burundi. Le rapport alerte sur le risque d’un génocide au Burundi et le gouvernement burundais vient d’organiser des manifestations dans tout le pays pour protester contre le contenu.


Publié le 26 / 09 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire