Reporters sans frontières exige à Nkurunziza une enquête officielle sur la disparition du journaliste Jean Bigirimana

Cette organisation internationale pour la défense des journalistes interpelle le président Nkurunziza à tout faire pour retrouver le journaliste Jean Bigirimana disparu il y a trois semaines. Dans une déclaration sortie ce jeudi, RSF se dit inquiète de constater qu’il n’y a aucune preuve de vie du journaliste de l’agence infos grands lacs et du Groupe de presse Iwacu .RSF condamne le comportement des autorités Burundaises qui n’ont pas manifesté la volonté de faire la lumière sur la disparition de ce journaliste qui a été arrêté le 22 juillet 2016. Le président Nkurunziza devrait gouverner pour l’intérêt de tous les citoyens Burundais en respectant les droits de l’homme, martèle cette organisation.
Reporters sans frontière demande une enquête officielle pour connaitre la vérité sur la disparition de Bigirimana. Alors que la police commence à collaborer avec les journalistes d’Iwacu pour chercher les traces du journaliste disparu, le directeur du groupe de presse Iwacu Antoine Kaburahe parle d’une avancée positive de la police Burundaise dans ce dossier d’après cette déclaration. Le Burundi est classé 156ème sur 180 pays au classement mondial de la liberté de la presse établi par RSF.


Publié le 12 / 08 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire