Rumonge- Bururi : le déficit énergétique paralyse les activités

Les populations des provinces de Bururi et Rumonge (Sud du Burundi) souffrent beaucoup des coupures répétitives du courant. L’entreprise d’eau et d’électricité (Regideso) ne sert plus normalement l’électricité. Les activités comme la soudure, les salons de coiffure, les secrétariats publics, la menuiserie, la fabrication des glaçons pour la conservation des poissons frais se sont arrêtées. La vente et la commercialisation des produits périssables : la viande, le poisson frais, le lait sont devenues impossibles depuis un mois.
Ce manque de courant affecte Beaucoup les familles à faibles revenus de Bururi et Rumonge qui vivent grâce aux petits métiers. Les services publics et para publics sont également paralysés par ce manque d’énergie. Des banques enregistrent également des manques à gagner. Ceux qui le peuvent se procurent de petits groupes électrogènes surtout les agences des banques.
Au niveau de la région sud de la Regideso, l’explication qui est donnée est que tout le pays connait un déficit énergétique. Selon le chef de région sud de cette entreprise, le niveau d’eau au barrage hydro-électrique de Rwegura a fortement baissé.
Les abonnés de la Regideso demandent qu’ils soient informés de l’horaire du délestage pour qu’ils prennent leurs dispositions mais Jean Bosco Havyarimana chef de la région sud de Regideso, répond qu’il ne peut pas donner l’horaire du délestage pour des raisons de sécurité. Traditionnellement le problème de délestage se posait avec plus d’acuité en période d’été.


Publié le 27 / 02 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire