Rumonge-Education : plus de 110 cas d’abandons scolaires suite aux grossesses précoces

116 cas de grossesses non désirées ont été enregistrées dans les écoles en province de Rumonge au cours de l’année scolaire 2015-2016.La commune de Rumonge vient en tête avec 60 cas à elle seule.

Ce jeudi 8 juin 2017, le 2ème vice président du sénat a animé une réunion de sensibilisation dans la province Rumonge à l’endroit des élèves, des enseignants et des parents pour lutter contre ce phénomène des grossesses non désirées dans les écoles.

Pour le sénateur Anicet Niyongabo ,les grossesses précoces sont entre autre dues à la pauvreté extrême dans les familles ,au désir d’avoir des choses matérielles en dessous des moyens qu’on dispose et la corruption des enseignants pour avoir des points non mérités.

Le 2ème vice président du sénat appelle aux parents à être auprès de leurs enfants et de renforcer le dialogue au sein de la famille restreinte. Les parents et les enseignants devraient expliquer aux enfants en long et en large les conséquences à court et long termes pour les jeunes filles d’avoir des grossesses non désirées a souligné le sénateur Anicet Niyongabo.


Publié le 9 / 06 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire