Rumonge : L’observatoire ineza des droits des enfants oideb dénonce les arrestations abusives des enfants

A l’occasion de la journée de l’enfant africain célébrée ce 16 juin 2016, l’antenne de cet observatoire à Rumonge fait état de 5 enfants arrêtés dans la commune Burambi. Ils sont emprisonnés à la prison de Rumonge et sont accusés de participation aux bandes armées.
L’oideb a recensé aussi trois cas d’enfants victimes de viols dans la même commune de Burambi, les auteurs n’ont pas été identifiés.
Dans la commune de Rumonge, l’antenne de cette organisation affirme avoir dénombré une vingtaine d’enfants de la rue vivant dans des conditions déplorables. Le chef lieu de cette commune regorge beaucoup d’enfants victimes d’exploitations économiques. Ces mineurs sont utilisés dans des travaux domestiques et reçoivent des salaires indécents.
Cet observatoire ineza des droits des enfants au Burundi déplore l’inertie de l’administration provinciale de Rumonge pour protéger les droits des enfants mais elle reconnait que cette administration a déjà organisé une réunion de coordination des activités des ONGs intervenants dans ce secteur.
A l’échelle nationale, le mouvement international de la jeunesse Burundaise MIJB, dresse un bilan de 300 enfants qui sont emprisonnés de manière arbitraire dans des prisons des adultes. Ces enfants sont poursuivis à cause de leur participation dans les manifestations anti troisième mandat.


Publié le 16 / 06 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire