Rumonge: Une personne en conflit avec la loi autorisée à se faire élire pour les collinaires.

C’est le cas du chef de colline Kanyenkoko au centre urbain de Rumonge Mr NTIRANDEKURA Moise alias « Musore » candidat à sa propre succession pour diriger cette colline. Il a été condamné par la cour anti-corruption le 10 septembre 2012.

Il a écopé d’une peine de servitude pénale principale de 5ans et une amande de 50 milles payable dans 8 jours ou à défaut subir une servitude subsidiaire de 6 mois. Il était accusé de trafic d’influence passive et active dans un dossier de malversation à l’antenne de la REGIDESO Rumonge. Selon un professionnelle en matière de droit pénal contacté pour l’interprétation du contenu de ladite décision, ce chef de secteur n’a pas le droit de se faire élire jusqu’en 2022 en référence à l’article 154 du code pénale livre 1.
Le président de la Commission Electorale Provinciale Indépendante CEPI Rumonge Déogratias NINYIBUTSE dit qu’il n’est pas au courant de cette condamnation.

Certains candidats disent qu’une copie de l’assignation aurait été glissée au bureau de la CECI Rumonge. Ils accusent cette commission de fermer les yeux face à la violation des articles 5 et 6 du code électoral en vigueur.


Publié le 15 / 08 / 2015 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire