Rumonge-Santé : le choléra refait surface

Plus de dix personnes ont déjà été atteintes. Ce mercredi 26 octobre 2016, trois personnes dont un homme, sa femme et leur enfant étaient alitées au centre de prise en charge de l’hôpital de Rumonge.
Des sources au ministère de la santé publique reconnaissent la recrudescence de l’épidémie de choléra à Rumonge. Depuis le 9 octobre 2016, l’hôpital de Rumonge a déjà reçu 10 cas de personnes atteintes de cette maladie.

Le ministère affirme que les médicaments sont disponibles et la prise en charge est appuyée par le MSF suisse qui a d’ailleurs ouvert son bureau à Rumonge. L’administration communale de cette commune précise que ces cas de choléra se sont déclarés dans la zone Minago. L’administrateur Célestin Nitanga dit que la population de cette commune n’a pas accès à l’eau potable.

Beaucoup de gens se rabattent aux eaux du lac Tanganyika. Elle utilise ces eaux du lac pour toutes les activités ménagères. Dans certains endroits, cette eau du lac est souillée par les déchets des latrines. Il appelle à la population de respecter les règles de l’hygiène. Pour l’instant, la station de pompage d’eau de la Regideso est en panne et ainsi la population du centre urbain est privée de l’eau potable.

L’administration a du mal à prendre des mesures visant à empêcher l’utilisation des eaux de ce lac faute de solutions alternatives. Elle demande de bouillir cette eau du lac avant de l’utiliser en attendant que la Regideso finisse les travaux de réparation des équipements tombés en panne.


Publié le 26 / 10 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire