Rumonge : producteurs et commerçants des mandarines victimes des mauvaises relations entre le burundi et le Rwanda

D’après des responsables d’une unité de transformation des agrumes et ananas de Minago, chaque saison, la production des mandarines est estimée à plus de 700 tonnes en trois mois. Ces mandarines sont en grande partie produites en commune Rumonge et une partie de la commune BUGARAMA province de Rumonge.
Les commerçants et les producteurs se lamentent actuellement. Ils affirment qu’ils sont plongés dans l’extrême pauvreté alors qu’ils avaient investie beaucoup d’argent dans la vente et le commerce des ces fruits .En cause, les autorités ayant pris des mesures interdisant l’exportation des mandarines surtout vers le Rwanda alors que le principal marché d’écoulement se trouve dans ce pays.
Les producteurs de ces fruits disent qu’ils ne savent à quels saints se vouer, ils affirment qu’avec la saison de fruits, ils pouvaient facilement gagner un peu d’argent destiné à couvrir d’autres besoins familiaux. Ils demandent que ces mesures soient levées pour l’intérêt de la population. Un appel loin d’être entendu par les autorités puisqu’il y a deux semaines un bateau rempli de plusieurs tonnes de mandarines a été intercepté dans le lac Tanganyika par la marine Burundaise.
Ces fruits ont été distribués par les autorités provinciales à la population. Le gouverneur de la province de Rumonge a justifié cette décision de vouloir dissuader les fraudeurs qui exportent ces fruits vers le Rwanda via la RDC.


Publié le 5 / 06 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire