Rumonge : un détenu blessé dans des tirs à balles réelles

Des policiers sont entrés à l’intérieur de la prison Rumonge ce jeudi 23 février 2017 vers midi et demi et ont ouvert le feu contre les détenus .Les prisonniers étaient en grève pour s’opposer au transfert forcé de 5 détenus dont un « général principal » chargé de la sécurité des détenus.

Des sources proches des détenus disent que Jean marie Haragakiza n’a pas eu le temps de préparer ces bagages.Ces détenus ont été escortés vers une destination qui n’était pas encore connue par le directeur de cette prison de la province Rumonge au sud du pays.

Juste après ce transfert, la tension est montée à l’intérieur de la prison, les prisonniers s’insurgent contre ce transfert .Ils accusent le détenu Michel Nurweze alias Rwembe d’être derrière ce transfert. Ces codétenus l’ont interdit tout accès dans sa chambre jusqu’à ce que ce transfert soit annulé.

Les activités dans cette prison ont été suspendues immédiatement, les travailleurs de cette prison ont pris fuite à cause des coups de feu. Le bilan total des dégâts n’était pas encore connu. Le détenu jean Marie Haragakiza à l’origine de cette contestation des détenus est poursuivi dans le dossier d’Hussein Radjabu.
C’est dans cette prison où avaient été dernièrement transférés deux militaires poursuivis dans le dossier de l’attaque contre le camp de Mukoni à Muyinga au Nord du pays.


Publié le 23 / 02 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire