Ruyigi : Le pouvoir s’approprie l’Hôpital Rema de la maison Shalom ?

Le médecin provincial de la santé à Ruyigi a annoncé la réouverture de l’Hôpital Rema de la maison Shalom à Ruyigi. Dr Minani Pierre précise que les services d’urgences seront fonctionnelles en premier lieu. Il s’agit notamment du laboratoire, les consultations externes et les consultations prénatales. Cet Hôpital redémarre avec 4 infirmiers payés par le gouvernement et un médecin directeur nommé par le gouvernement. Il n’ y a pas de docteur non plus de laborantin. La population de Ruyigi n’a plus confiance à l’Hôpital Rema : « C’était l’hôpital de référence dans notre province. Il assurait tout les services de soins de santé. Il avait des partenariats avec des ONG internationales œuvrant dans le domaine de la santé et avec des hôpitaux occidentaux très spécialisés mais ce n’est plus le cas », explique un habitant.
L’Hôpital Rema a recommencé ses activités ce dimanche 21 février 2016. Il a déjà accueilli 7 patients. C’est après que vendredi le 19 février 2016, des agents de la police sous ordre du commissaire provincial de la province Ruyigi aient défoncé les portes de cet Hôpital à la recherche des clés pour entrer par force. Le 20 février 2016, une délégation du ministère de la santé publique et de la lutte contre le SIDA s’est rendue à l’hôpital Rema pour des travaux communautaires. Après ces travaux, le médecin provincial de la santé à Ruyigi a déclaré la réouverture de l’Hôpital Rema. L’hôpital reprend ces activités au moment où sa direction avait pris la décision de suspendre les activités suite à l’ordre du procureur général de la République Valentin Bagorikunda de saisir les comptes de la maison Shalom qui finançait cet hôpital et de poursuivre sa patronne Marguerite Barankitse en exil il y a quelques mois.


Publié le 23 / 02 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire