SOS-Torture Burundi : arrestations arbitraires, enlèvements et disparitions forcées se poursuivent

Dans son rapport hebdomadaire, SOS-Torture Burundi dénombre trois personnes assassinées et 47 autres arrêtées au cours de la semaine du 26 novembre au 3 décembre 2016.

Parmi les personnes tuées, le rapport signale le policier qui assurait la sécurité du conseiller principal à la présidence chargé de la communication Willy Nyamitwe et d’un civil à Ngozi.

SOS-Torture Burundi signale le cas de trois officiers militaires ex-PMPA encore en activité arrêtés pour atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat. Il s’agit du Capitaine Iranyibutse Célestin, du Colonel Bahati Nestor et du Colonel Jean Baptiste Miruho (alias Miros). Ils sont incarcérés au service national de renseignement. Parmi ces arrestations arbitraires, Cinq jeunes hommes arrêtés à Musaga ont été portés disparus car personne ne connait leur lieu de détention.


Publié le 5 / 12 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire