SOS torture relève 7 morts au cours de la semaine du 16 au 22

Dans son rapport hebdomadaire sorti le 22 mai , sos -torture dénonce 7 cas d’assassinats et 23 cas d’arrestations arbitraires. Les personnes arrêtées, surtout des jeunes, sont tabassés au cours de leurs interpellations, des opérations qui ne sont pas seulement menées par la police mais aussi par l’armée burundaise.
Les localités les plus touchées sont la zone Musaga et la commune de Mugamba en province de Bururi. Cette organisation pointe du doit les services secrets du président Pierre Nkurunziza et les forces de l’ordre .SOS- torture avait relevé plus de 100 arrestations dans la seule commune de Mugamba au cours de la semaine du 9 au 15 mai.


Publié le 23 / 05 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire