SOSUMO : La production a chuté d’où le sucre se raréfie

Le manque de sucre sur le marché local serait dû aux pluies abondantes durant la dernière saison pluvieuse. Une source à la SOSUMO, société sucrière du Moso affirme que les plantations de canne à sucre regorgent d’eau à tel enseigne que la production s’est arrêtée. « On ne sait même pas si la campagne qui devrait commencer au mois de juin aura lieu pour la même raison » dit-elle.
La même source déclare que la SOSUMO se trouve dans l’obligation de réduire la quantité de vente aux commerçants grossistes pour éviter qu’il y’ait une rupture de stock.
Depuis un mois, le sucre est devenu rare dans les boutiques et alimentations de Bujumbura. Sur cinq alimentations à Bujumbura, seulement 2 servent du sucre. Un kg de sucre qui se vend officiellement à 1800 s’achète entre 2200 et 2400.


Publié le 24 / 05 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire