Santé : 20 structures sanitaires hors normes fermées

Ce mercredi 12 février 2017, le ministère de la santé publique et de lutte contre le sida a débuté une campagne de fermeture de toute structure sanitaire qui ne remplit pas les conditions exigées .Cette activité a commencé en mairie de Bujumbura où 12 structures de santé dont des centres de santé et des centres optiques ont été fermés ce mercredi.

En commune Ntahangwa sept structures sanitaires sont fermés dont un à Kamenge, quatre à kinama et trois à Buterere .Au total, 28 structures de santé devront fermées les portes en mairie de Bujumbura d’ici fin avril 2017 déclare les autorités du ministère ayant la santé publique dans ses attributions.

L’inspecteur général de la santé a fait savoir à la presse que le gouvernement devra étendre cette activité même à l’intérieur du pays. L’objectif selon Dr Munezero Providence est de fermer toutes les structures sanitaires qui fonctionnent en violation de la loi qui régit le ministère de la santé publique et de lutte contre le sida.

Cette décision a été prise après une descente sur terrain des techniciens du ministère de la santé publique a-t-elle expliqué. Mme Munezero a cité entre autre irrégularités constaté, l’emploi d’un personnel non qualifié, des conditions précaires des centres de santé et le manque d’autorisation.

Les propriétaires des structures sanitaires fermés se lamentent qu’ils n’ont pas été avertis « nous avons vu certaines autorités du ministère de la santé publique débarquées ici accompagnées de quelques éléments des force de l’ordre .Ces derniers nous ont intimé l’ordre de sortir et de fermer nos structures sanitaires », déplore un des propriétaires d’un centre de santé fermé à Buterere.

Cependant, l’inspecteur général de la santé a affirmé devant la presse que tout le monde était averti .Mme Providence a d’ailleurs demandé aux propriétaires des ces structures sanitaires fermées de corriger toutes les irrégularités constatées pour rouvrir. Elle a même demandé à d’autres structures sanitaires qui fonctionnent hors normes de se ressaisir pour le bien des malades surtout, mais aussi si elles veulent continuer à fonctionner.


Publié le 13 / 04 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire