Sécurité : l’OPC2 Désiré Uwamahoro réintègre la Police burundaise

Dans une ordonnance signée le 12 mai 2017 et rendue public ce lundi 22 mai 2017, le ministre de la sécurité publique Alain Guillaume Bunyoni indique que la mise en disponibilité disciplinaire de l’OPC2 Désire Uwamahoro est levée. Il rappelle à l’Inspecteur Général de la Police Nationale et au Directeur Général de l’administration et de la gestion, chargés de l’exécution que cette ordonnance prend effet depuis le 15 avril 2017.

Désiré Uwamahoro était le commandant de Brigade Anti-Emeute(BAE) avant son arrestation qui est survenue le 29 octobre 2016. Lui et trois de ses codétenus ont été condamnés à une peine de trois mois de prison ferme et une amende d’un million de francs burundais. Ils étaient accusés d’escroquerie par la justice burundaise. Commissaire Désiré Uwamahoro a passé plus de deux semaines au Service National de Renseignements avant d’être transféré à la prison de Bubanza.

Il réintègre la police nationale après cinq mois de sanctions disciplinaires .Il était cité aussi dans beaucoup de rapports de la société civile Burundaise en exile comme auteur de nombreuses violations des droits de l’homme depuis la contestation du troisième mandat.


Publié le 23 / 05 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire