Selon le ministre de la sécurité, les assassinats récents n’auraient rien de politique

Le ministre de la sécurité affirme que les récents actes criminels, constitués essentiellement d’assassinats, enlèvements et jets de grenades n’ont aucune motivation politique.

Le ministre Alain Guillaume Bunyoni, indique dans un communiqué de presse sorti ce lundi 30 mai 2016, que d’après des enquêtes menées par la police, ces actes criminels sont essentiellement motivés par des règlements de comptes entre particuliers.

Mr Bunyoni condamne des personnes qui devanceraient sciemment le cours normal des enquêtes en s’adonnant à attribuer chaque acte à qui elles veulent. Et cela serait selon le ministre de la sécurité dans le but de justifier les penchants, intérêts et conviction politique des personnes qu’il accuse. Il incrimine notamment le correspondant de Radio France International au Burundi, Esdras Ndikumana.

Dans ce communiqué, le ministre Bunyoni dit avoir dépêché des unités spécialisées d’enquête de la police dont la mission est de faire la lumière sur ces actes criminels, rechercher et traduire devant la justice leurs auteurs au plus vite.


Publié le 31 / 05 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire