Tanzanie-Réfugiés : la Tanzanie a marre des réfugiés

Les réfugiés ne seront plus autorisés à entrer en Tanzanie en groupe, selon le ministre des affaires étrangères Mwigulu Chemba dans son discours de ce mardi 24 janvier 2017, lors d’une rencontre avec le gouverneur de la province Makamba. Le ministre a fait savoir que la décision a été prise après avoir pris conscience que tous ceux qui prétendent être des réfugiés n’ont pas véritablement besoin de protection et d’un abri dans un pays étranger.
« Au paravent, une seule personne pouvait parler au nom de dizaines ou de centaines d’arrivants. Cela est fini aujourd’hui », a-t-il annoncé.

Il a aussi ajouté que certains groupes de réfugiés comprenaient aussi des familles ou des individus qui avaient connu de mauvaises récoltes et craignaient la faim dans leur pays. Ces personnes ont profité de l’instabilité dans leur pays pour s’installer en Tanzanie

Cette annonce arrive au moment où beaucoup de burundais passent une période de famine alarmante où on trouve des cas de mort causée par la famine à l’intérieur du pays.

La Tanzanie avait accueilli depuis avril 2015 jusqu’au 31 décembre 2016, selon le rapport fait par le HCR,364.723 réfugiés en provenance du Burundi. Depuis janvier de cette année, la Tanzanie a déjà accueilli 2230 réfugiés burundais et le flux continue.


Publié le 27 / 01 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire