UNE FIGURE POLITIQUE VIENT DE S’ETEINDRE

Le Colonel Epitace BAYAGANAKANDI est une personnalité connue dans les milieux civils et militaires. Né le 31mars 1956 à MBOGORA, en commune
NYABIHANGA, Province MWARO, Monsieur BAYAGANAKANDI dont le père est enseignant va bénéficier très tôt d’un fort encadrement moral, social et intellectuel. Les études primaires qu’il commence déjà à 5 ans suivies par une formation secondaire au Petit Séminaire de MUGERA et au Collège Notre-Dame de GITEGA ont été les moules d’une éducation basée essentiellement sur le respect des principes et le sens des responsabilités.
Le 29 août 1975, Monsieur BAYAGANAKANDI entre à l’Institut Supérieur des Cadres Militaires (ISCAM). Il est de la onzième promotion.. Il y poursuit sa formation militaire et universitaire et sort en 1980 avec un diplôme de licence..
En 1993, après les élections, le Président NDADAYE le nomme chef d’Etat-Major de la Gendarmerie. Il a 37 ansEn 1994, NTARYAMIRA est investi Président de la République, le Colonel BAYAGANAKANDI est nommé Administrateur Général de la Police de l’Air, des Frontières et des Etrangers.
En juillet 1996, le Président Buyoya retourne aux affaires et lui confie le Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité Publique, un poste qui est comme une tour de contrôle où toutes les questions de politique, d’administration, de sécurité et même de diplomatie se posent chaque jour. Plusieurs dossiers le mettent régulièrement en contact avec toutes les personnalités politiques ainsi que les diplomates en poste à Bujumbura et dans la région. C’est la période de
l’embargo et le climat intérieur tendu ajouté aux attaques des bandes armées ne rendent pas facile la gestion politico- administrative du pays. Malgré une atmosphère d’adversités et spéculations politiques, le Colonel BAYAGANAKANDI parvient à amorcer un retour de la sécurité et une stabilisation de l’administration intérieure, ce qui sera le prélude favorable à la mise en place du Gouvernement de partenariat de juin 1998. Dans ce Gouvernement, il est nommé Ministre des Transports, Postes et Télécommunications, poste qu’il occupe jusqu’en janvier 2000.

Le colonel BAYAGANAKANDI est devenu désormais le point de jonction entre ceux qui étaient à Arusha et ceux qui n’y étaient pas, entre les citoyens de différentes ethnies, régions et tendances politiques. Pour lui « l’unité entre les
Bahutu et les Batutsi est possible, il faut seulement apporter des réponses aux préoccupations spécifiques à chacune de deux communautés ».

Epitace Bayaganakandi, colonel à la retraite fonde en 2002 le parti Mouvement de Réhabilitation du Citoyen MRC Rurenzangemero qui met en avant le développement du pays via le développement de l’agriculture et de l’éducation. Il a été député élu depuis 2005. Marié et père de deux enfants, BAYAGANAKANDI avait pour hobby, la pratique du sport. Il restait optimiste sur les chances du Burundi de sortir de la crise.


Publié le 24 / 07 / 2015 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire