Un burundais élu à l’Assemblée Générale de l’organisation mondiale contre la torture

Maître Armel Niyongere président de l’ACAT-Burundi et responsable de la campagne SOS-Torture Burundi a été élu membre de l’Assemblée Générale de l’organisation mondiale contre la torture.

Cet avocat a été choisi à ce poste pour son combat contre les violations des droits de l’homme et surtout grâce au travail mené par SOS-Torture Burundi dans le monitoring des cas de violations des droits de l’homme.

Ce défenseur des droits de l’homme se réjouit de son élection : « C’est une grande opportunité d’appartenir à ce réseau de défenseurs et d’organisations qui luttent contre la torture parce que l’organisation mondiale contre la torture couvre beaucoup de pays du monde. C’est pour dire que les activités que nous faisons, les rapports que nous produisons vont être vulgarisés dans le monde ».

Maître Armel Niyongere vivant actuellement en exil est l’un des quatre avocats burundais menacés de radiation par la justice burundaise pour avoir collaboré avec certaines organisations internationales de défense des droits de l’homme dans la production des rapports sur les violations de droits l’homme au Burundi depuis avril 2015. Son organisation ACAT-Burundi est l’une des organisations de la société civile radiée par le ministère burundais de l’intérieur et de la formation patriotique.


Publié le 29 / 11 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire