Un conseiller communal assassiné à Mutimbuzi

Phocas BAKAZA, président du conseil communal a été tué par des hommes amés à son domicile la nuit de ce mercredi 13 avril.

Des membres de sa famille indiquent que des hommes armés de fusils lui ont tiré dessus alors qu’il était assis tranquillement dans son jardin en train d’étancher sa soif. Mr Phocas venait d’accompagner un ami à lui qui avait visité sa famille.

Les mêmes sources confirment que les assaillants sont passés par un trou creusé en dessous de la porte arrière pour arriver à l’intérieur de la parcelle.
La police confirme cet assassinat, le porte-parole adjoint de la police burundaise Moise Nkurunziza indique que deux suspects ont été arrêtés pour des raisons d’enquêtes.

Un autre homme a été assassiné la nuit dernière dans le quartier de Musaga au sud de la capitale Bujumbura.
Jean Baptiste Nsengiyumva tenait un bar à la deuxième avenue de ce quartier. Il a été tué par des hommes armés non encore identifiés.

Le chef de zone Musaga Antoine Rumenyetso dit que les autorités administratives et la police ont déjà commencées les investigations.
Certaines sources pensent que la victime a été tuée pour avoir collaboré avec la police dans l’arrestation des jeunes à Musaga le lundi de cette semaine.

Ce matin, la police a mené par la suite une fouille perquisition dans cette zone.
Aucune arme n’a été trouvée. Toutefois, une douzaine de sans-papiers a été interpellée et conduit aux cachots de la zone Musaga.


Publié le 14 / 04 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire