Un homme tué à Musaga et explosions de grendes à Mugongomanga

Un homme a été tué très tôt le matin ce vendredi, 25 mars 2016 à la première avenue quartier Gasekebuye de la zone Musaga commune Muha au sud de la capitale Bujumbura. MBONIGARUYE Gérard, originaire de la commune Burambi en province de Rumonge, a été tué par des militaires qui opéraient une patrouille dans la zone, selon des témoins.
« C’était vers 4 heures du matin. Gérard est sorti de sa maison pour aller à la toilette, quand il est arrivé à l’extérieur, j’ai entendu 3 coups de feu et il a crié une seule fois. Je me suis caché sous le lit jusqu’à 6 heures du matin. Quand je me suis levé, il y avait beaucoup de militaires lourdement armés dans la parcelle et un cadavre près d’eux, » raconte un voisin.
Il s’est attaqué à nous avec un gourdin et nous nous sommes défendus, a expliqué l’un des militaires. Cette explication n’a pas convaincu les habitants de ce quartier rencontrés par l’équipe de nos reporters. Ils estiment que si c’était le cas, ces militaires auraient pu le maitriser par des moyens non violents. Ces habitants disent ne pas comprendre ce que des militaires cherchaient dans cette parcelle à 3 heures du matin.
Des voisins de la victime, surtout des jeunes hommes, s’inquiètent que ces militaires les ont malmenés et intimidés lors d’une fouille qu’ils ont opérée le matin.
« Si vous ne quittez pas Musaga, vous allez payer cher », a dit un militaire aux jeunes.
Au cours de cette fouille, 5 personnes ont été arrêtées et embarquées vers une destination inconnue. Leurs familles craignent que leurs enfants puissent être exécutées. Elles demandent qu’ils soient libérés.
A Mugongomanga deux grenades ont été lancées dans un bistrot appelé chez Jeanine au centre de Rwibaga dans la province de Bujumbura ce jeudi vers 19h30 minutes. Les sources sur place indiquent que ce bar est souvent fréquenté par les membres du parti CNDD-FDD et que ces malfaiteurs auraient cherché ces bagumyabanga.
Ces explosions n’ont pas occasionnés des dégâts humains ; seul le mur a été touché. C’est la deuxième fois que ce cabaret est attaqué selon les mêmes sources.


Publié le 25 / 03 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire