« Un pas de géant est franchi » après l’adoption de la résolution par le conseil des droits de l’homme des Nations Unies d’après Tatien Sibomana

Le parti Uprona aile de Charles Nditije est très satisfait de la résolution adoptée par le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies vendredi le 30 septembre 2016. Selon Tatien Sibomana porte parole du parti Uprona, « il est clair que les Nations Unies ont compris que c’est une réalité les violations des droits de l’homme au Burundi ».
Selon Tatien, les missions sont claires, « la commission va enquêter ; qualifier et identifier les principaux auteurs des violations des droits de l’homme depuis le mois de mai 2015 ».
L’Uprona aile de Charles Nditije se dit confiant que les militants du Cndd-fdd vont se désolidariser avec « les criminels » au moment où ils les connaitront.

La résolution adoptée vendredi dernier comporte un certain nombre de décisions. Il s’agit de la création d’une commission pour une durée d’une année. La commission aura pour missions d’enquêter sur les cas de violations des droits de l’homme au Burundi, qualifier les crimes pour voir s’ils ont une ampleur des crimes internationaux. Identifier les présumés auteurs des violations des droits de l’homme et proposer des mesures à prendre pour lutter contre l’ impunité au Burundi.
Suivez Tatien Sibomana

Clique pour écouter...

Publié le 3 / 10 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire