Un quatrième officier de la FDN tué en Mairie de Bujumbura dans un mois

Le colonel Emmanuel Buzobona a été tué vers 19h30 alors qu’il rentrait chez lui à bord d’une moto. Il a été fusillé avec un jeune homme qui le conduisait.Tous les deux sont morts sur place à Kinama au quartier Bukirasazi. Les malfaiteurs n’ont pas été identifiés. La famille demande des enquêtes pour connaitre la vérité sur cet assassinat ciblé. Ce colonel avait été G2 adjoint (renseignements militaires) à l’époque du Général Major Niyombare et il se préparait à partir dans une mission de maintien de la paix en Somalie selon ses proches. Le Colonel Emmanuel Buzubona est le quatrième officier tué par des hommes armés à moins d’un mois. Après la mort du Lieutenant-colonel Darius Ikurakure le 22 mars, qui était le commandant du bataillon génie de combats de Muzinda. A part des assassinats ciblés, ils s’observent des arrestations des officiers militaires. Le Major Hatungimana habitant à Mutanga Nord a été arrêté par la police qui garde les institutions et aurait été conduit dans les cachots du service national de renseignement selon ses proches.


Publié le 21 / 04 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire